16ème édition, dimanche 2 avril 2017

Actualités de la Roue Tourangelle

Un scénario parfait 600 lectures

L’échappée, sortie de bonne heure, a joué son rôle. Le peloton a joué avec elle. Et Dumoulin, lui, n’a pas joué : il a gagné en costaud.

En voilà une victoire qui en a ravi plus d'un : Samuel Dumoulin, d'abord ! Lui qui courrait après un succès depuis quatorze mois. Or, pour un coureur qui à l'habitude de gagner chaque année, quatorze mois, c'est au moins deux de trop…

Elle a aussi fait plaisir au clan AG2R - La Mondiale, bien sûr. AG2R, qui avait sans nul doute l'une des armadas les plus denses au départ de Beaumont-en-Véron, hier matin. AG2R, qui aura pris ses responsabilités, en envoyant en éclaireur Quentin Jaurégui. A Vincent Lavenu, on n'en doute pas également, patron sensible et beau-père de Dumoulin.

Mais aussi à nombre de suiveurs de cette Roue Tourangelle. Au micro comme en coulisses, Daniel Mangeas soulignait les qualités du vainqueur, « celles du coureur mais aussi de l'homme ». Bernard Machefer le rejoignait, ravi qui plus est de voir un grand nom du cyclisme tricolore s'imposer sur sa Roue Tourangelle…

Lire l'article complet sur le site de la Nouvelle République

Article publié le lundi 25 avril 2016